Depuis 1957

La Confrérie Royale des Herdiers d'Ardenne

Contact tél : 06 06 06 06 06

Site en construction

Historique de la Confrérie

C'est en 1956, dans le Bastogne d'après-guerre, le syndicat d'initiative local est à la recherche de nouveaux projets pour promouvoir et développer le tourisme. Quelques personnalités se réunissent et imaginent de créer une association à caractère folklorique et gastronomique, inspiré des "Blancs moussis" de Stavelot et de la confrérie du Rat mort, à Ostende. C'étaient, François Maréchal, notaire et échevin de la ville, Jean Piquart, hôtelier, bon enfant et bon vivant, Louis Olivier, avocat et conseiller provincial et Jean Lambert, commandant pensionné et secrétaire du syndicat d'initiative. A cette époque, il n'y avait pas de confrérie dans la province et très peu dans le pays. Il fut décidé d'en créer une qui devait prendre le nom de " Confrérie des Herdiers d'Ardenne". Son objectif était non seulement la défense du fameux jambon d'Ardenne, dont Bastogne est un des centres de fabrication, mais aussi du saucisson d’Ardenne en passe d’être reconnu au niveau européen comme IGP (Indication Géographiquement Protégée). La confrérie assure également la promotion du tourisme dans les communes du Pays de Bastogne.

Contact tél : 06 06 06 06 06

La Confrérie Royale des Herdiers d'Ardenne

Depuis 1957

Copyright - Tous droits réservés - Site réalisé par JM Stumpf

Contact

Bastogne en 1956

Qu'est-ce qu'un "HERDIER"?

Le herdier conduira le porc à la glandée". Issu du francique (ancienne langue germanique parlée par Clovis et ses Francs ), ce mot a comme cousins le nom allemand " Herde " (troupeau), le nom français "Harde". Le herdier est un "entrepreneur" de troupeau, que celui-ci se compose de bêtes à cornes, de bêtes à laine, de cheveaux ou de cochons.
Le herdier est (ou était) un berger communal, à moins qu'il ne prenne en fermage, pendant le temps prévu, la charge d'un troupeau qu'il "afferme"; dans le premier cas, il est payé par la communauté villageoise, dans le deuxième par chaque propriétaire.

Louis Olivier de 1957 à 2015

Loin d'être un porcher ou un gardien, le herdier a des responsabilités: engraisser pendant un à deux mois des centaines de bêtes qui lui sont confiées et qui jour et nuit parcourront des centaines de kilomètres en pâture franche, et dans un climat souvent froid, pluvieux voire réellement hivernal.

En 1957 sont réunies à Bastogne des personnalités de tous horizons dans un colloque organisé pour déterminer les critères de qualité du jambon d'Ardenne ainsi que le mode de fabrication de ce produit. C'est le point de départ d'un dossier qui, quelques années plus tard, devait aboutir à un arrêté royal accordant un label d'origine à ce produit. Depuis lors, chaque année, la confrérie poursuit ses activités et organise des journées au cours desquelles le jambon est à l'honneur. Actuellement, 58 personnes font partie du groupement à titre de membres effectifs. Le chapitre
(Procédure: solennel se tient toujours le second samedi d'octobre. De nombreuses confréries amies assistent à ces agapes et surtout aux intronisations prévues à cette occasion.

Les candidats prêtent le serment  "Je jure de recommander partout et en toute occasion, comme mets délectable, le jambon fumé et préparé en notre Ardenne" . Le serment s'accompagne de la dégustation d'une " chlipète "(petit morceau) de jambon, arrosée d'un verre de vin. En  plus du chapitre, les membres de la confrérie se retrouvent pour un banquet lors de la Glandée qui se tient le troisième samedi de mars.

La confrérie des Herdiers d'Ardenne est jumelée avec la Confrérie des Preux Compagnons de la Terre de Bry, de La Louvière.

Le chapitre: Procédure

Le chapitre solennel se tient toujours le second samedi d'octobre, et rassemble de nombreuses confréries amies. A cette occasion a lieu les intronisations. Soit comme membres pour cause d'honneur, soit comme membres effectifs.

Procédure:

Le Scribe:" Dames et Messires, vous plaît-il de faire silence, car les Nobles Confréries vont prendre place pour tenir Chapitre avec la Confrérie des herdiers d'Ardenne et témoigner des intronisations rituelles en son sein.

Qu'on introduise la Confrérie des herdiers d'Ardenne. Que l'accompagne le Conseiller et Justicier des Nobles du Conseil Nobles des Confréries Luxembourgeoises."

Présentation et mise en place des confréries amies. Le Scribe présente alors le rapport de l'année écoulée puis, lecture terminée, il dit :

"Grand-Maître, par devant cette illustre assemblée, vous sied-il que nous tenions chapitre ?"
Le Grand-Maître :

" Il nous sied. Je déclare ouvert ce quarantième Chapitre de la Confrérie des herdiers d'Ardenne. Provendeur, as-tu du jambon et du vin ?"

Le Provendeur :
" Oui, Grand Maître, j'ai du jambon de cette année, fumé, comme il se doit, aux baies de genévrier ; salé en saumure ; parfumé et séché à l'air pur de nos Ardennes ; et, pour l'accompagner, un authentique côtes-de-rhône. Vous convient-il d'en goûter ?"

Le Grand-Maître :" Il nous convient, Provendeur, à moi et à ma suite."

Le Provendeur présente alors le jambon et la Cantiniére le vin. Et après avoir goûté : (ci-dessus à gauche)

Le Grand-Maître : " Il est fameux, Provendeur. Nous Grand Maître, attestons que ce jambon est un véritable jambon d'Ardenne et ce vin un authentique côtes du rhône. Nous pouvons donc procéder aux intronisations de Nobles Seigneurs afin de renforcer notre Confrérie d'hommes liges choisis en qualité de herdiers pour Cause d'Honneur et de herdiers en force. Syndic, veuillez appeler les impétrants et les présenter à l'illustre assemblée."

Après la présentation des impétrants et  qu'ils aient goûtés le jambon, ils doivent  prêter le serment suivant:

" Je jure de recommander, partout et en toute occasion, comme mets délectable, le jambon fumé et préparé en notre Ardenne".

Le Grand-Maître :" Dames et Messires, à présent, êtes des nôtre. Que de longues années vous gardent parmi nous, et promettez de revenir chaque année tenir Chapitre et Glandée. Que retentisse la trompe et que martèlent les houlettes !

Le scénario est identique pour chaque groupe de postulant. Et la fin du chapitre..

Le Grand -Maître :

" Je déclare clos ce quarantième Chapitre de la Confrérie des herdiers d'Ardenne."

Et je vous invite à prendre le vin d'honneur.  "